แจกเครดิตให้คนเล่นไฮโล_gclub slot ทดลองเล่น_gclub download pc

L’ex-avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a déjà livré de nombreux témoignages compromettants pour le président américain.
Photo: Eduardo Munoz Alvarez Agence France-Presse L’ex-avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a déjà livré de nombreux témoignages compromettants pour le président américain.

L’ex-avocat de Donald Trump, Michael Cohen, témoignera à huis clos le 8?février devant le Congrès après avoir reporté son audition en évoquant des ??menaces?? sur sa famille, a annoncé lundi un parlementaire américain.

L’audition aura lieu devant la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, dont les démocrates ont repris la majorité à l’issue des élections législatives de novembre 2018, a confirmé le président de cette commission, Adam Schiff.

Elle suit de près l’enquête russe du procureur spécial Robert Mueller, dont un volet porte sur des soup?ons de collusion entre l’équipe de campagne de M.?Trump et Moscou lors de la présidentielle de 2016.

M.?Schiff a dénoncé dans un communiqué ??les manoeuvres pour intimider les témoins, effrayer leurs familles ou les empêcher de témoigner devant le Congrès??, qui sont selon lui ??des tactiques que nous aurions pensé venir du crime organisé, pas de la Maison-Blanche??.

L’audition était initialement prévue le 7?février devant la commission de contr?le de la Chambre, mais l’avocat de M.?Cohen avait annoncé le 23?janvier que son client ne s’y rendrait pas. Il avait alors évoqué des ??menaces répétées contre sa famille de la part du président Trump et de [son avocat Rudy] Giuliani??.

Plusieurs représentants démocrates avaient insisté sur des tweets récents du président américain, dans lesquels il laissait entendre que le beau-père et la femme de Michael Cohen pourraient avoir eux aussi commis des délits condamnables par la justice.

Depuis ao?t 2018, Michael Cohen a déjà livré de nombreux témoignages compromettants pour le président.

Il a plaidé coupable de fraude fiscale et bancaire et de violation des lois sur le financement électoral pour avoir acheté pendant la campagne 2016 le silence de deux ex-ma?tresses présumées du milliardaire. Il a impliqué directement Donald Trump en affirmant avoir payé les deux femmes à sa demande.

Il a également fourni des éléments préjudiciables au procureur spécial Robert Mueller, en charge de l’enquête-fleuve sur les liens éventuels entre l’équipe de campagne de M.?Trump et Moscou.

Il a notamment reconnu avoir menti devant le Congrès en 2017 sur le calendrier de ses contacts avec des responsables russes dans un projet de construction d’une tour Trump à Moscou.

M.?Cohen doit également témoigner devant la commission du Renseignement du Sénat, à une date indéterminée. On ne sait pas encore si cette audition sera publique ou se tiendra à huis clos.