เว็บ บอล ฟรี เครดิต _รูเล็ต ออนไลน์ pantip_ฟรีเครดิตทดลองเล่น

L'offre d'Uber Eats au Canada sera modifiée, assure son président, Dan Park.
Photo: Agence France-Presse L'offre d'Uber Eats au Canada sera modifiée, assure son président, Dan Park.

Vélos, boissons alcoolisées et scooters électriques font partie des plans d’Uber Canada pour le pays en 2019.

Les dirigeants du géant américain du covoiturage ont dévoilé lundi leurs priorités pour le marché canadien au cours de l’année à venir. Ils espèrent ainsi faire cro?tre leurs services de livraison alimentaire et proposer une poignée de nouveaux services à leurs clients.

La grande partie des priorités de la société pour le Canada pour 2019 semble se concentrer sur le retrait des automobiles des routes. ??Nous voulons que l’application Uber sur votre téléphone cellulaire vous donne accès à chaque type de transport pertinent pour vous??, a affirmé le directeur général d’Uber Canada, Rob Khazzam. ??Cela signifie qu’à l’avenir, vous allez ouvrir l’application et vous ne verrez pas seulement Uber X, un ExpressPool ou un Pool dans un véhicule haut de gamme. Nous allons progressivement vous fournir un accès à différents modes de transport qui vont améliorer le voyage que vous vous apprêtez à faire.??

Transport en commun

M.?Khazzam a laissé entendre que les Canadiens pourraient bient?t profiter de partenariats avec les services de transport en commun. Ailleurs dans le monde, Uber s’est déjà entendue avec Masabi, une entreprise de billetterie mobile qui fonctionne avec des systèmes de transport en commun, notamment à New York, à Boston et à Los Angeles.

Il a également suggéré que les scooters électriques et les vélos feraient leur arrivée au Canada, sans vouloir préciser quand ou sur quels marchés. Uber s’est associée à la new-yorkaise Jump pour équiper une poignée de villes américaines de scooters électriques et de vélos électriques assistés par GPS, mais ces produits ne sont pas encore proposés aux Canadiens.

En outre, la société a pour objectif d’élargir son offre Uber Eats. Dan Park, président d’Uber Eats Canada, a indiqué que son équipe envisageait d’étendre la distribution d’alcool dans les provinces situées au-delà de la Colombie-Britannique, où le service a été lancé l’année dernière. L’Ontario et le Québec, a-t-il dit, font partie des marchés que son équipe vise en priorité en raison de leur grande taille et du potentiel de partenariats avec la LCBO et la SAQ. Il envisage à terme de déployer le service à travers tout le pays.

??Chaque province a son propre cadre réglementaire autour de cela??, a-t-il souligné. ??C’est une formidable occasion d’associer nourriture, vin et bière, et nous voulons nous concentrer sur cela.??